Teenage Girl Being Bullied By Text Message On Mobile Phone

CyberHarcèlement

Le harcèlement scolaire, ou en anglais le school-bullying, concerne l’ensemble des violences verbales, physiques et psychologiques répétées dans le temps par un ou plusieurs élèves à l’encontre d’un autre qui se trouve dans l’incapacité de se défendre. Le harcèlement recouvre les notions importantes de fréquence et de durée, d’intention de nuire et d’inégalité des forces en présences. Comme le harcèlement, le cyber-harcèlement implique plusieurs auteurs qui s’en prennent à une personne durant un certain temps via Internet ou smartphone dans le but délibéré de le blesser, le rabaisser, l’humilier, voire le menacer.

Toute modification dans le comportement de votre enfant doit vous mettre en état de vigilance. Ces modifications peuvent être signe d’un mal être lié à une situation de harcèlement.

Il faut donc prendre la chose au sérieux.

Rester attentif

Ces modifications peuvent aussi être propres à l’évolution de votre enfant (entrée dans l’adolescence, états d’âme liés à l’âge, peine de cœur, etc.)…

Prévenir

  • Aborder le thème en famille : autour d’un film, d’un conte, d’une expérience personnelle, d’une situation concrète
  • Observer son enfant
  • Prendre le temps de discuter, même si on est pressé
  • Aider la parole : choisir un totem que l’enfant peut déposer à l’attention du parent pour « dire » qu’il y a un problème ou que le parent peut déposer à l’attention de l’enfant pour montrer que l’on a vu.

Repérage précoce – Enfant victime

Quelques exemples de signes auxquels être attentif

Signes physiques

  • Mauvaise hygiène, aspect négligé
  • Hyperactivité ou apathie
  • Troubles alimentaires
  • Tics, manies
  • Traces de coups, ecchymoses, plaies inexpliquées
  • Fatigue chronique
  • Symptômes ou douleurs somatiques diverses
  • Automutilation, scarification

Signes psychiques

  • Concentration difficile, inattention
  • Oubli, confusion
  • Sentiment d’infériorité, d’échec, de culpabilité
  • Manque de motivation
  • Rire exagérés, euphorie
  • Humeur triste, perte d’intérêt, insomnies
  • Idées de mort, peurs récurrentes

Signes comportementaux

  • Agressivité, provocation répétées
  • Violence verbale, physique
  • Isolement, retrait social
  • Changement soudain de copains
  • Consomation de substances problématique
  • Chute des résultats scolaires
  • Désinvestissement soudain et persistant face à l’école
  • Départ à l’école à la dernière minute
  • Désinvestissement soudain et persistant face à une activité de loisirs
  • Evitement d’activités sportives
  • Absence de projection personnelle dans le futur

Repérage précoce – Enfant agresseur

Quelques exemples de signes auxquels être attentif

Signes relationnel

  • Suit un modèle parental basé sur la violence et l’abus de pouvoir
  • Suit un modèle parental qui maintient une relation de couple basé sur la violence et l’abus de pouvoir
  • Est victime de harcèlemet par ses frères et sœurs
  • A des amis qui ont recours à la violence
  • A un-e enseignant-e qui a recours à la violence ou à l’abus de pouvoir

Signes comportementaux

  • Est violent envers son entourage familial
  • Est peu soucieux des sentiments d’autrui
  • Se montre autoritaire et manipulateur
  • Approuve le recours à la violence
  • Eprouve rapidement de la frustration, est colérique
  • Nie les conséquences de ses faits et gests sur autrui
  • A du mal a resisté à la pression des pairs
  • A rarement l’occasion de briller et de montrer ses talents à la maison, à l’école ou au sein de sa communauté

Rester attentif

Demander de l’aide lorsque l’on se sent dépassé! La brigade des mineurs – la LAVI – le Senof – les médiateurs-trices scolaire – les thérapeutes de famille ont des ressources pour vous aider. Garder une trace des évènements pour faciliter le dépôt de plainte au besoin .

Scegliere una direzione

Conseils

RE-Agir – pistes possibles

  • Discuter avec son enfant dans une attitude bienveillante (de compréhension)
  • Discuter avec un ami de son enfant dans une attitude bienveillante (de compréhension)
  • Se mettre rapidement en contact avec l’enseignant ou le réseau scolaire
  • Se mettre en contact rapidement avec le service
  • Se mettre en contact les parents de/des auteur-s
  • Bloquer le profil du réseau social
  • Discussion sous silence
  • Changer de numéro de téléphone
  • Proposer de l’aide (dépôt de plainte, aide spécialisée – psychologue, pédopsychiatre, RFSM => voir ressources cyber-harcèlement